Recharge de voiture électrique – Comment cela fonctionne t’il ?

Les voitures électriques encore appelées VE, font timidement leur entrée dans les rues françaises. Nombreuses sont les personnes qui les utilisent déjà en version électrique ou hybride. Certaines personnes envisagent de s’en procurer pour soutenir la sauvegarde de la planète.

En revanche, d’autres optent pour ce véhicule pour réduire leurs dépenses en carburant. Toutefois, avant de se lancer dans un tel projet, il faut prendre le temps de connaître son fonctionnement. Cet article s’intéresse davantage à la batterie de ce véhicule et à son mode de fonctionnement.

Comment fonctionne une batterie d’une voiture électrique

La science a découvert que la partie extérieure des atomes est constituée d’électrons. L’évolution des recherches a montré que le déplacement de ces derniers crée un champ électrique au niveau de la matière. La batterie d’une voiture fonctionne alors selon ce principe qui provient de l’exploitation des résultats.

En effet, la batterie d’une voiture électrique est constituée de deux bornes différentes. Il s’agit de deux plaques qui sont plongées dans une solution d’électrolytes. Cette dernière est composée d’eau et d’acide sulfurique qui permet le déplacement des électrons entre les plaques. Ce déplacement crée alors de la tension au niveau de la batterie et celle-ci fournit de l’énergie.

Ainsi, la tension au sein d’une batterie peut s’avérer plus élevée en fonction du nombre d’éléments qui la compose. Elle transforme l’énergie chimique en énergie électrique pour faire fonctionner la voiture. Le mode de fonctionnement se base sur un rechargement avant l’utilisation et déchargement au cours de l’utilisation.

Il s’agit d’un principe en apparence, commun à toutes les formes de batteries. Cependant, de nombreuses personnes ignorent que celui-ci est beaucoup plus complexe. La batterie d’une VE se décharge et se recharge en continu.

En effet, lors de l’utilisation de la voiture, la différence chimique entre les plaques se perd continuellement. En revanche, lorsque le courant est réintroduit au niveau de la batterie, celle-ci se recharge.

Ceci est possible grâce au système de récupération d’énergie du véhicule. Le freinage crée une force mécanique qui est récupérée pour produire de l’électricité. Celle-ci est utilisée directement pour recharger la batterie qui propulse le moteur.

Par ailleurs, il faut noter que ce mécanisme est possible si aucun équipement électrique n’est utilisé dans la voiture. Dans une voiture thermique, cela ne pose aucun souci, mais la VE fonctionne à l’électricité.

Cela change tout, puisque c’est cette même électricité qui propulse le véhicule. Ceci implique une diminution de son autonomie si cette énergie est utilisée à d’autres fins. La batterie du véhicule sera déchargée et il faudra la brancher à une prise.

Quelles sont les possibilités de rechargement

À court de carburant dans une voiture thermique, on peut se ravitailler en 5 ou 10 minutes à une station-service. En revanche, le temps est un peu plus long pour la VE dont le chargement dure entre 4 h et 10 h. Ce processus permettra à la batterie de retrouver la différence de charge entre les plaques pour fournir de l’électricité. Plusieurs possibilités de recharge s’offrent à l’utilisateur et chacune d’elles présente ses avantages et inconvénients.

Le faire chez soi, quels sont les avantages et les inconvénients

Il est possible de recharger la batterie de votre voiture électronique chez vous. Le premier avantage qui en découle s’avère la tranquillité et la simplicité. Ceci se fait dans un cadre privé et vous n’aurez pas à payer après chaque rechargement.

De plus, le gouvernement français encourage ce mode de rechargement et subventionne l’installation des prises domestiques. À noter que la batterie peut être rechargée sur les prises domestiques. Ce mode de rechargement comporte quand même une insuffisance.

En effet, le rechargement de la batterie dans une prise standard prend énormément de temps. Ce temps varie entre 8 h et 10 h pour un chargement intégral de la batterie. C’est pour cela que beaucoup de propriétaires préfèrent recharger leur véhicule la nuit.

Cependant, certains optent pour l’installation de la Wallbox chez eux pour une charge rapide. En revanche, l’installation de cette prise est très coûteuse. De plus, recharger la batterie chez soi peut augmenter les factures d’électricité. Certains choisissent alors la deuxième option.

Le faire directement à une borne de rechargement

L’un des avantages à opter pour les bornes de rechargement est la rapidité. En 15 à 30 minutes, la batterie est à 80 % de charge. Ainsi, vous pouvez avoir une charge complète en une heure environ.

De plus, certaines entreprises prévoient un espace de rechargement pour les véhicules électriques. La plupart du temps, cela est gratuit. Cette gratuité se trouve aussi au niveau des bornes publiques où on peut recharger en une heure la batterie.

Par ailleurs, les stations-service proposent des points de recharge rapide en moins d’une heure. Le prix d’une recharge complète est d’environ 5 € et varie en fonction de l’institution. Toutefois, cette option de rechargement a aussi ses limites. Le premier inconvénient concerne la rareté des bornes sur le territoire.

Bien que l’État prévoie leur multiplication d’ici 2030, pour le moment, il faut parcourir de longues distances pour en trouver une. Un autre inconvénient s’avère les files d’attente devant les bornes de rechargement.

En effet, si vous n’êtes pas le premier à arriver, il va falloir attendre votre tour pour recharger même si vous êtes en retard. L’une des alternatives pour mieux profiter de votre voiture électrique c’est d’opter pour une autoproduction électrique.

Vous savez désormais comment fonctionne la recharge d’une voiture électrique. Si vous en avez une, assurez-vous de la recharger suffisamment avant de la mettre en marche surtout quand vous songez à parcourir une longue distance.

Nous serons heureux de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Auto Expression